Navigation – Plan du site
Les muséums et le récolement : principes et méthodologies

Les collections des muséums d’Histoire naturelle en chiffres

Patrice Charon

Texte intégral

1En 2012, l’Observatoire de l’OCIM débutait une enquête d’envergure sur les muséums d’Histoire naturelle en France, via la plateforme OCIM-muséums mise en place à cet effet et déjà expérimentée lors d’une première édition portant sur les données 2010.

2Dans le cadre de cette enquête, beaucoup plus détaillée que la précédente, a été engagée une exploration fine des collections des muséums, concernant les types de disciplines abritées (familles et composantes) ainsi que leur importance numérique.

3Ont été recensés 68 établissements français en activité (ouverts ou fermés temporairement) pour l’année 2011, 3 n’ayant pas participé au dispositif. Plus précisément, il s’agit de muséums d’Histoire naturelle stric­to sensu, et de musées disposant de collections naturalistes valorisées au plan scientifique et/ou culturel.

  • 1 Voir l’arborescence des collections sur la Plateforme OCIM-Muséums http://observatoire.ocim.fr/inve (...)

4Les collections des muséums sont par nature très di­ver­sifiées : Sciences naturelles (Botanique, Géologie, Pa­lé­ontologie, Zoologie), Sciences humaines (Archéo­logie, Ethnologie-Anthropologie), autres collections scien­tifiques (Astronomie, Médecine, Pharmacie, Phy­sique-chimie, Histoire des sciences, Ouvrages, Instru­ments) et parfois collections culturelles (Art, Histoire…). Toutes ces collections comportent elles-mêmes de nom­breuses sous-disciplines, en particulier les Sciences naturelles aux composantes variées 1.

* L’ensemble des musées recensés disposent de l’appellation « Musée de France » à l’exception du Pradet et de Murat.

** Il s’agit ici d’autres musées (dont anciens « musées-mixtes ») n’ayant à répondre que pour la partie HN.

NR : Non répondant

5Ces collections rassemblent aujourd’hui de très gran­des quantités d’objets mais leur comptage demeure une mission délicate compte tenu de leurs natures variées : taille ; matière ; intégrité (individus complets ou partiels, fragmentaires, morcelés, populations) ; lots ; ensembles… et de la grande diversité des types de con­ditionnements des lots : tubes, bocaux, boîtes, tiroirs, cartons, herbiers... Ceci fait de la démarche de dénombrement un défi en lui-même pour les muséums, sachant que chacun d’entre eux a développé sa propre manière de compter ses collections.

6Après un travail de catégorisation des collections et en étroite collaboration avec la Conférence Permanente des Muséums de France (CPMF), l’Observatoire de l’OCIM a mis en place un cadre de comptage commun en phase avec la pratique des pro­fessionnels des collections : avec d’un côté la mention du nombre d’ob­jets et/ou de spécimens inventoriés, du nombre total estimé ; de l’autre la mention des unités et/ou des lots, cela pour chaque discipline représentée. Une campa­gne de recueil encadrée de plusieurs mois a ainsi permis de donner lieu à une quantification de ce patrimoine, voulue au plus proche de la réalité en tenant compte des différentes contraintes de dénombrement des collections, tout en intégrant une marge d’erreur liée à la contenance aléatoire des lots. Voici la synthèse des résultats, s’appuyant sur les 65 répondants (hors le premier chiffre général).

  • 2 1 159 musées de France recensés en décembre 2013 (donnée MCC 2013).

7On dénombre en France 68 muséums, dont 66 ayant l’appellation « Musée de France », sur un total de 1 220 musées de France 2, représentant près de 6 % de l’ensemble.

8Par volumes de collections, les muséums se répartis­sent ainsi :

9Hormis le groupe des plus de 1 million d’objets, le nom­bre d’établissements croît proportionnellement au nombre d’objets détenus. Les établissements détenant entre 100 000 et 1 million d’objets, au nombre de 29 (soit 44,6 % de l’ensemble), sont le groupe le plus représenté.

  • 3 50 musées de France de plus de 100 000 objets ont été mentionnés par le Service des musées de Franc (...)

10Plus largement et au plan des « Musées de France », on ob­serve que sur les 50 musées de plus de 100 000 objets 3, 32 sont des muséums, soit 64 %, faisant apparaître que ces derniers sont parmi les plus gros dé­­­tenteurs d’objets en France.

  • 4 Donnée SMF- DGPP-MCC 2013 (Deuxième journée nationale sur le récolement décennal des musées de Fran (...)

11Parallèlement, les 68 muséums abritent un nombre total de 18,7 millions d’objets, ce qui représente 52 %, soit plus de la moitié, des 36 millions d’objets 4détenus au total par les musées de France.

12Par discipline, les collections se répartissent ainsi :

13Les disciplines les plus volumineuses sont les Invertébrés, la Botanique puis la Paléontologie. On observe de fortes disparités entre les établissements selon les disciplines et notamment des spécialités ou présences marquées.

14La répartition des collections dans les établissements s’avère très inégale :

- 8 établissements (soit 12,3 %) abritent plus de la moitié des collections ;

- 17 établissements (soit 26,2 %) abritent près des 4/5 des collections ;

- 23 établissements (soit 35,4 %) abritent environ 1 % des collections.

15Les muséums d’Histoire naturelle occupent en ter­mes d’importance numérique des collections une place de premier plan parmi les musées français. Leurs collections totalisent d’importantes quantités d’objets rendant la mission du récolement décennal particulièrement complexe pour la plupart d’entre eux. Ceci est accentué par les caractéristiques du patrimoine naturaliste qui requiert une méthodologie de récolement spécifique et où, similairement aux démarches de dé­nombrement et d’inventaire scientifique, la ques­tion de l’unité de comptage demeure centrale.

Haut de page

Notes

1 Voir l’arborescence des collections sur la Plateforme OCIM-Muséums http://observatoire.ocim.fr/inventaire-museums

2 1 159 musées de France recensés en décembre 2013 (donnée MCC 2013).

3 50 musées de France de plus de 100 000 objets ont été mentionnés par le Service des musées de France à l’occasion de la deuxième journée nationale sur le récolement décennal des musées de France organisée à Paris le 12 décembre 2013.

4 Donnée SMF- DGPP-MCC 2013 (Deuxième journée nationale sur le récolement décennal des musées de France - Paris - 12 décembre 2013).

Haut de page

Table des illustrations

URL http://ocim.revues.org/docannexe/image/1367/img-1.png
Fichier image/png, 296k
Légende * L’ensemble des musées recensés disposent de l’appellation « Musée de France » à l’exception du Pradet et de Murat.
URL http://ocim.revues.org/docannexe/image/1367/img-2.png
Fichier image/png, 50k
URL http://ocim.revues.org/docannexe/image/1367/img-3.png
Fichier image/png, 7,3k
URL http://ocim.revues.org/docannexe/image/1367/img-4.png
Fichier image/png, 9,4k
URL http://ocim.revues.org/docannexe/image/1367/img-5.png
Fichier image/png, 7,3k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patrice Charon, « Les collections des muséums d’Histoire naturelle en chiffres », La Lettre de l’OCIM [En ligne], 153 | 2014, mis en ligne le 25 juin 2016, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://ocim.revues.org/1367 ; DOI : 10.4000/ocim.1367

Haut de page

Auteur

Patrice Charon

Chargé d’études, OPCST-OCIM

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Office de Coopération et d’Information Muséales
  • Les cahiers de Revues.org