Navigation – Plan du site

L’impact des collections patrimoniales sur la santé

Laurent Defendini
p. 12-15

Résumé

L’exemple des collections du Muséum national d’Histoire naturelle et l’identification des risques pour la santé encourus par les personnels lors des opérations de manipulation et de conservation préventive des spécimens, permettent à l’auteur de préciser les règles d’hygiène et de sécurité indispensables pour mener à bien une bonne politique de prévention.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en novembre 2017.

Plan

Le MNHN et la direction des collections
Quelques exemples de collections patrimoniales à risques spécifiques
Les collections paléontologiques et minéralogiques radioactives
Les collections en fluide (alcool / formol)
Les collections de spécimens de vertébrés naturalisés
Les collections de minéraux, de fossiles et de grands montages de squelettes de vertèbres
Les collections botaniques
Santé, sécurité et prévention des risques professionnels dans les collections patrimoniales
Les obligations réglementaires en quelques exemples
La prévention
L’identification des risques professionnels
Les accidents et presqu’accidents
Les solutions…
Conclusion

Aperçu du texte

Capteur de radon posé sur une ammonite dans les réserves de paléontologie de la Galerie de Paléontologie et d’Anatomie comparée.

Capteur de radon posé sur une ammonite dans les réserves de paléontologie de la Galerie de Paléontologie et d’Anatomie comparée.

© MNHN

Le MNHN et la direction des collections

Le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) est un établissement public d’État sous une double tutelle : le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer. Environ 170 agents travaillent pour la direction des collections sur 1 700 que compte le MNHN. 26 bâtiments au total sont concernés par les collections, situés principalement sur le site du Jardin des Plantes, incluant aussi le musée de l’Homme, ainsi qu’un entrepôt situé en banlieue parisienne. Ces locaux comprennent bureaux, ateliers, laboratoires et réserves de collections. Les 68 millions d’objets ou de spécimens (estimation) du MNHN occupent environ 30 000 m2.

Pour mener sa politique de prévention, la direction des collections...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laurent Defendini, « L’impact des collections patrimoniales sur la santé  », La Lettre de l’OCIM, 168 | 2016, 12-15.

Référence électronique

Laurent Defendini, « L’impact des collections patrimoniales sur la santé  », La Lettre de l’OCIM [En ligne], 168 | 2016, mis en ligne le 01 novembre 2017, consulté le 20 juillet 2017. URL : http://ocim.revues.org/1708 ; DOI : 10.4000/ocim.1708

Haut de page

Auteur

Laurent Defendini

référent hygiène et sécurité à la Direction des collections au Muséum national d’Histoire naturelle et responsable adjoint de la zoothèque
laurent.defendini@mnhn.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Office de Coopération et d’Information Muséales
  • Les cahiers de Revues.org