Navigation – Plan du site

30 ans de production d’expositions à la Cité des Sciences et de l’Industrie

Dominique Botbol, Marc Girard et Diane Chollet
p. 5-14

Résumé

À travers trois périodes durant lesquelles les savoir-faire en matière d’expositions des équipes de la Cité des Sciences et de l’Industrie se sont forgés, adaptés et diversifiés, les auteurs montrent comment depuis trente ans (1986-2016) l’établissement a su proposer à ses visiteurs une programmation variée, souvent innovante, tant au niveau des approches que des formes muséographiques, et couvrant les multiples facettes de l’évolution des sciences et des techniques.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2018.

Plan

Première période : invention et défrichage (1986 à 1991)
Les expositions permanentes 1ère génération
Les expositions temporaires 1ère période
Deuxième période : fiabilisation et contextualisation (1992 à 2001)
Les expositions permanentes 2e génération
Les expositions temporaires 2e période
Troisième période : rationalisation, optimisation et diversification (2001 à 2016)
Les expositions permanentes 3e génération
Les expositions temporaires 3e période
Une programmation adossée à de Grands Programmes de 2001 à 2006
La programmation opportuniste de "Blockbusters" et de "TGP" (expositions Très Grand Public)
Des "collections d’expos", à l’instar du monde de l’édition
Une collection d’Histoire culturelle des sciences
Une collection pour pré-ados/ados ou "familles orientées enfants"
Les expositions dites Art & Sciences
Vers la quatrième période…
Pour les enfants
La Cité des Enfants 1ère génération en 1992
La Cité des Enfants 2e génération en 2007 et 2009
Génériques des expositions citées

Aperçu du texte

La Cité des Sciences et de l’Industrie aujourd’hui avec Solar Impulse.

La Cité des Sciences et de l’Industrie aujourd’hui avec Solar Impulse.

© EPPDCSI/Nicolas Breton

L’histoire de la Cité des Sciences et de l’Industrie s’inscrit dans l’histoire de la muséographie des sciences et plus particulièrement dans le mouvement de vulgarisation des sciences initié au XIXe siècle avec les grandes expositions internationales. L’Exposition universelle de 1937 a suscité la création du Palais de la découverte. Jean Perrin avait la volonté de montrer à tous les publics "la science en train de se faire" en présentant de manière spectaculaire des expériences réelles pour susciter des vocations. Ouverte en 1986, la Cité des Sciences et de l’Industrie s’inscrit dans cette volonté de rendre accessible à tous la culture scientifique et technique. Mais elle s’inspire pour cela des Sciences Centers américains et canadiens, et plus particulièrement de l’Exploratorium de San Francisco créé par le physicien Frank Oppenheimer, mais aussi de l’Ontario...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Botbol, Marc Girard et Diane Chollet, « 30 ans de production d’expositions à la Cité des Sciences et de l’Industrie », La Lettre de l’OCIM, 171 | 2017, 5-14.

Référence électronique

Dominique Botbol, Marc Girard et Diane Chollet, « 30 ans de production d’expositions à la Cité des Sciences et de l’Industrie », La Lettre de l’OCIM [En ligne], 171 | 2017, mis en ligne le 01 mai 2018, consulté le 20 août 2017. URL : http://ocim.revues.org/1770 ; DOI : 10.4000/ocim.1770

Haut de page

Auteurs

Dominique Botbol

Chef du département des Projets muséologiques depuis 1998 et directrice adjointe des expositions depuis 2012

dominique.botbol@universcience.fr

Articles du même auteur

Marc Girard

Directeur des expositions de 1998 à 2015

Diane Chollet

Architecte-scénographe, chef du département Production-Aménagements depuis 2014

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Office de Coopération et d’Information Muséales
  • Les cahiers de Revues.org