Navigation – Plan du site

De la vénération de la nature sauvage à la mise sur pied d’expositions originales au muséum de Neuchâtel

Christophe Dufour et Samuel Cordier
p. 32-39

Résumé

Entretien de Samuel Cordier, directeur de l’Ocim avec Christophe Dufour, conservateur du muséum d’Histoire naturelle de Neuchâtel de 1981 à 2016. Directeur du musée d’Histoire naturelle de Neuchâtel depuis 36 ans, Christophe Dufour a pris sa retraite, non sans avoir présenté Manger, une dernière exposition. Biologiste, ex-chasseur d’insectes, il revient sur son parcours professionnel, son expérience muséale et évoque son successeur, Ludovic Maggioni, jusqu’alors responsable des expositions au CCSTI de Grenoble, La Casmate.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

Muséum, exposition
Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en mai 2018.

Aperçu du texte

Samuel Cordier : Quel regard portez-vous sur l’évolution de votre métier pendant ces 36 ans ?

Christophe Dufour : J’ai commencé en 1977 comme assistant scientifique au musée cantonal de zoologie à Lausanne pour y préparer ma thèse de doctorat. Elle consistait à étudier la faune des Tipules de Suisse, des diptères. Mais en fin de compte, elle a surtout permis de proposer une méthodologie informatique pour traiter des données faunistiques et offrir un système de cartographie automatisé. Cette méthodologie sera plus tard à l’origine du Centre suisse de cartographie de la faune (Cscf), fondé en 1985 au sein du muséum de Neuchâtel.

Durant ces années lausannoises, les assistants étaient peu sollicités pour intervenir dans l’exposition permanente qui du reste n’évoluait guère. Il leur arrivait de participer à la création de modestes expositions temporaires produites avec des moyens très rudimentaires. En ces temps héroïques, des tampons encreurs étaient utilisés pour réaliser les textes d’e...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christophe Dufour et Samuel Cordier, « De la vénération de la nature sauvage à la mise sur pied d’expositions originales au muséum de Neuchâtel », La Lettre de l’OCIM, 172 | 2017, 32-39.

Référence électronique

Christophe Dufour et Samuel Cordier, « De la vénération de la nature sauvage à la mise sur pied d’expositions originales au muséum de Neuchâtel », La Lettre de l’OCIM [En ligne], 172 | 2017, mis en ligne le 01 mai 2018, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://ocim.revues.org/1841 ; DOI : 10.4000/ocim.1841

Haut de page

Auteurs

Christophe Dufour

conservateur du muséum d’Histoire naturelle de Neuchâtel de 1981 à 2016.

Samuel Cordier

directeur de l’Ocim

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Office de Coopération et d’Information Muséales
  • Les cahiers de Revues.org